Avertir le modérateur

12/03/2005

Et le 1er jour

Le 12 mars 2005 était publiée la 1ère note de ce blog, chez un serveur concurrent, 20six. 

20six n'était pas d'une très grande garantie numérique et l'est encore moins maintenant car tous ses blogs ont été effacé et c'est donc toute les archives G Firmin de 2005 à mi 2008 qui ont disparu !

Face à ce drame national je me dois de réinsérer ces notes sur l'autoroute numérique qu'elles n'auraient jamais dû quitter.

2005, ça fait un bail (j'écris ces mots en 2014), nous sommes sous Chirac et Raffarin mais rassurez-vous, on parle déjà des mêmes têtes de bite,  c'est déjà la crise. C'EST TOUJOURS LA CRISE !

 

Je vous propose de rire, de pleurer, d'être aux abois ou de miauler, de faire exactement ce que l'on veut quand on le veut, mais surtout de rester humain et, aussi,  un peu classe tout de même.

12.3.05       04:59

C'est parti !!

Pour bien démarrer, autant dire du mal tout de suite avant d'oublier ! Oui ! Je trouve que le critique SKORECKI de libération est le Anna Galvada de la critique de film, je sais que cela est très méchant, et même pour les deux, mais je crois que j'ai ouvert un blogue, uniquement pour crier cela à la surface du monde ! Maintenant que cela est fait on peut passer à autre chose.

L’infographie est un monde merveilleux qui vous permet de rencontrer la France industriel sous tous ces aspects. Raffarin devrait apprendre Powerpoint, il découvrirait plein de chose. Il n'est pas le seul, je préconise Excel pour Gaymard et Copé, Flash pour Sarkozy (ça bouge de partout mais finalement il y a rien de plus), un économiseur d'écran à Chirac, du pire to pire au FN et pour les cocos et les écolos : Dreamweaver. Pour les socialos, un simple "Del c:" devrait suffire à remettre tout cela en ordre.

Je vous propose donc de m'accompagner aux 4 coins de la France et de l’Europe (même des fois du monde, mais c'est plus rare), accompagnant ces travailleurs valeureux dans leur nouvelle quête : du chiffre et de la marge !

"Nous partîmes heureux  au séminaire, joie dans l'âme, 
le marketing arriva, et nous pleurâmes !" 
(Saint Ebitda XIVe).

Saint Ebitda, qui n'est pas un branquignol, a vu tout juste, des reveals de merdes, des positionnements de bouses, une présentation à la vas-y comme je me branle, un packaging à se fourrer ou je pense...Tout ça avec des sorties d'écoles de commerce comme on sort d'un cul de veau ! Rien ne vous a été épargné ? Rassurez-vous ça va continuer !

 

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu