Avertir le modérateur

19/11/2005

Pendez le haut et court

Ca me pendait au pif, comme une paille à celui de Kate Moss. A force de tout prendre pour rattraper ce qui est perdu, des plans cool qui finissent à 3h00 du matin, des plans plus cool encore qui démarrent à 7 ! A force de se la raconter, et patati le boulot c'est pas bien et patata j'ai pété ce matin à 4h00 du mat' ! A force de faire toute ces conneries ! 

Je me suis réveillé à 9h00.

Cool !

J’étais attendu à 8h00.

Moins cool.

Vilipender son prochain, s'en gausser, le moquer et s'en plaindre outrageusement, ce n'est pas très gentil mais cette sensation de penauderie et de queue entre les pâtes que l'on vie à ce moment est  un sentiment proche de la douleur d'un doigt de pied contre un pied de lit (au moins !).

J'ai morflé la honte ma race !

A 9h00, j'ai sursauté. Pourquoi 9h00 ? Pourquoi pas 11h00 ?

Qu'aurait  fait Clint Eastwood à ma place, aurait-il lui aussi meuglé comme un veau "merde ! Merde ! Mais quel con !" pendant 10 minutes en guise de chant matinale ? En s'habillant en pleine panique aurait-il remis les mêmes chaussettes que la veille et senti le premier dessous qui passait afin d'en vérifier l'état ?  Quoi ? Inspecteur Harry, vous n'avez pas pris de douche ?!! Nooon, bouh, j'ai honte, je ne me suis même pas brossé les dents.

Clint en slip et chaussette, en train d'enfiler son bénard de la main droite et téléphonant de l'autre, afin d'expliquer que maintenant la situation est sous contrôle, qu'il arrive, que vraiment il est désolé, qu'il arrive ! Et l'autre, le gros méchant, de l'autre coté qui lui dit :

-Mais tu déconnes ! Mais qu'est ce tu veux que ça me foute ! (le mec il parle comme ça à Cliiinnt !) T'as vu l'heure qu'il est ! T'as picolé ou quoi ! Merde, je dors moi !

- (les dents serrées) Paul ? (c'est mon pote qui chante couscous Saupiquet quand il est bourré)

Bon sang, j'ai fait un mauvais bis, c'était Paul. J'avais été parfait, je lui avais tout balancé, combien j'étais honteux, combien j'allais battre tout les records pour effacer cette faute. Je m'étais vidé, j'avais tout lâché mais c'était Paul et il s'en balançait.

J'ai fini d'enfiler mon pantalon, braguette, et j'ai fait, cette fois le bon numéro.

 Humilié un jour, humilité toujours.

"Blondin, tu pues comme un chacal vérolé"
Tuco - Entre la brute et la raison-ed. Fist.

 

 

19.11.05 03:02

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu