Avertir le modérateur

20/01/2006

Si vous avez manqué le début...

A mon tour, je suis devenu ce gros con qui décide ce qui est important ou ne l'est pas, ce qui doit etre fait ou pas et qui doit le faire ! Ma premiere décisions devra en imposer afin que dès le début j'imprime les esprits de mes capacités, mes volontés et mes objectifs. 

que tout le monde m'écoute !!

J'ai décidé de prendre 20 minutes  de réflexion afin de faire le point avec moi même ! J'enmène le dernier Télé 7 jours avec moi, si on me cherche, je suis au cabinet !

Je crois qu'ils ont bien compris, c'est fini la rigolade !!

"décider, diriger et d'entreprendre commencent par un "d" sauf le dernier"
A. Minc "mes mots fléchés faciles"

 

 

 

20.1.06 13:23

09/01/2006

Robin d'exploits

2ème jour en sous-sol, ça va. On peut très bien vivre sans voir la lumière du jour. 

On trouve toujours des abrutis pour réaliser des exploits idiots sous couvert de recherche scientifique ou d’accomplissement personnel. Je me souviens avoir assisté à la conférence d’une jeune femme qui s’était fait enfermer dans un gouffre pendant quelques mois afin de fournir je ne sais quels informations à des scientifiques pervers, désireux de savoir si l’homme pouvait vivre comme un vers. Quelques mois plus tard j’appris son décès par suicide, la pauvre ne s’était jamais remise de cette expérience. Je ne connais pas les avancées scientifiques tirées de cette expérience mais la conclusion parait simple : évitez de passer 3 mois loin du jour pour votre santé mentale. Merci docteur, ça fera 30 euros.

Effectuer des exploits inutiles et idiots est devenu un must dans nos sociétés modernes. De plus en plus, on croise ces gentils fous dans les conventions d’entreprises, les médias, les pubs. Ils sont reconnus, écoutés, ils sont des exemples, des modèles.

Ainsi on retrouve Machine qui n’a rien d’autre à foutre dans la vie que de traverser l’atlantique à la rame, parlant de cette enrichissante expérience a des visiteurs médicaux. Trucmuche, qui descend en apnée à 2000m de fond, expliquant à des dirigeants de grandes distributions, son entrainement pour en arriver là. Bidule, qui a traversé le sahel en roller, déblatèrant sur la problématique du grain de sable et du roulement à bille à des cadres de groupes pétroliers, etc.…

Vos dirigeants adorent côtoyer ces rois de l’exploit et dans les 4 étoiles ou ils les invitent avec le budget de vos primes, ils les exigent même à leur table. Je comprends que ces héros des temps modernes n’aient plus qu’une envie, encaisser leur chèque et repartir au plus vite, seul au milieu de l’océan.

Profitant de cet engouement, j’ai pensé à monter une agence de héros des temps modernes. Voici Tsang Lee, 13 ans, qui peut coudre en une journée de travail, son propre poids en ballon de foot pour 28 euros par mois, Mahama Madou, 12 ans, qui arrive à vivre encore en ne mangeant du mil qu’une fois tous les 3 jours depuis sa naissance, Marcina Bviotchev, 21 ans, qui  a été vendu à 4 personne différentes en moins de 3 mois, An Lee Mhiang, 13 ans, qui a couché avec plus d’allemands cinquantenaires que Mata Hari, Sabrina et Claudia Schiffer réunies et enfin Harry Whitpearl, qui, a 18 ans, peut s’envoyer 3 doses de cracks en gardant  un magnum 357 en main (même Clint n’y arrive pas !)

 Après ma métamorphose en homme de droite l’été dernier, j’ai bien cru que moi aussi, j’étais devenu un de ces héros modernes, mais en vain. Aucun appel, aucune invitation, pas la moindre incidence médiatique, rien.  .Manque de préparation surement, alors cette fois, c’est différent, j’ai 28  électrodes plantées dans le corps, une coloscopie en permanence, 2 ordinateurs au bout des doigts, 5 chefs de régions sur le paletot 24h/24 pendant une semaine et 3 directrices marketing pour occuper mes moments libres !

Si avec ça, je ne suis pas invité à la prochaine convention de dirigeants de Fast Food, c’est à ne rien comprendre à cette putain de société !  

"Je ne sais même pas combien j’encule de personnes par jour, si ça c’est pas un exploit !"
F. Pinault – « seul, grâce à tous »

 

 

 

9.1.06 16:08

07/01/2006

je suis pas un imbécile...

Ah ah, je rigole, je ne sais même pas pourquoi. Ils me parlent d’une personne dont je ne me souvient  absolument pas. Toute l’année, ils travaillent avec elle, je ne l’ai vue que 2 jours, il y a un an. La seule info sur elle, elle a de gros seins. Je dis « ah oui !... », mais je ne vois rien, aucun souvenir, pas le moindre visage, sans parler d’une paire de sein, grosse semble t-il et symbolisant pour ses collègues l’entière personnalité de cet être humain. 

Bienvenue en 2006, bienvenue en France, bienvenue dans le monde du travail.

Me voila enfermé pendant 6 jours avec toute cette fine équipe, pour un séminaire de début d’année tonitruant.

Le chef est là, les sous chefs sont là, tous dans un même esprit, l’esprit de groupe, l’esprit de la boite, de private en cradoc jokes et moi, à coté, complètement out. Pas encore remis de ce long trajet, de ce chien de douanier qui cette fois m’a dégotté un graton minable, de ce douanier qui a fouillé jusqu’à mon linge sale pour trouver plus (c’est vrai que j’ai une tête à vendre du crack aux enfants).

Je suis en dehors du coup, à coté de la plaque, à la ramasse mais je suis là pour 6 jours, alors je rigole, je ne sais même pas pourquoi.

"rien à déclarer"
Dr. Olivenstein - "il n'y a pas de douanier heureux"

 

 

 

7.1.06 23:57

02/01/2006

Suivez mon regard

A vous, les politiciens véreux ou pas, bouffés par l’arrivisme et la soif de pouvoir, aveugles des réalités et éblouis par les sondages, imbus au point de croire qu’une nation, un département, une ville… a besoin d'eux, à l’écoute de rien et avides de tout, cachés derrière un couvre feu d’un autre siècle et une connerie toujours plus actuelle.

A vous, les grands patrons et leur armée d’adorateurs et gestapistes du grand capital, gavés d’argent jusqu’aux gencives de leur 15ème descendance, s’arc boutant sur leur position comme une vieille hyène sur une charogne, prônant et décidant à tout va et sans vergogne le malheur, la détresse pour le bienfait de leur compte bancaire.

A vous les comiques de services, perdus par l’argent et la gloire qui n’avaient plus de drôle que votre incapacité à analyser votre société et à pérorer au milieu de vos amitiés élitistes.

A vous, chefaillons de mes couilles, au sérieux et à l’incompétence tragique. Assis sur son pouvoir pour dire de qui de quoi, empalé par sa connerie pour dire l’inverse et le reste.

A vous publicitaires débilitant a l’opportunisme mercantile ; à la verve dégoulinante de salmigondis changeant et aberrant.

A vous les petits collabos de bureau, obéissant, manœuvrant, ourdissant, dénonçant et tout ça petitement.

A vous les incompréhensifs, les surs de soi, les je sais ce que je dis,

Pour 2006, je vous souhaite ça :

 

OUILLE.jpg

 

Pour les autres, je ne souhaite que des choses biens, enfin, faut voir. Envoyez vos dossiers....

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu