Avertir le modérateur

15/12/2006

La tour prend le fou

Qu’elles sont belles ces grandes tours remplies de petits pantins que les totors des derniers étages s’amusent à faire danser en remuant les ficelles. Toi t’es pas gentil, toi tu pues, ça c’est ce que je veux, ça c’est comme je le veux et c’est comme ça. Par ce que, il faut pas croire mais c’est réfléchie, c’est pensé ! On s’est réunie la haut avec tous mes petits copains de la direction et, entre deux imbitables tableaux de mes couilles sur PowerPoint (superbe export d’Excel !), on a décidé que pour qu’on puisse continuer à s’gaver il allait falloir faire comme ça et pas autrement !

 

Pourquoi supporte-je aussi mal cette camisole mentale qu’impose la hiérarchie d’entreprise. Pourquoi, après tant d’années à la côtoyer de prés, me sort-elle toujours autant du cul. Comment se fait-il que j’ai toujours autant de mal à accepter d’être le joujou d’abrutis de la calculatrice dont le métier est d’arriver à prendre une décision en ayant emmerdé le plus de  personne possible.

C’est pourtant bizarre de ne pas avoir envie de dire oui à tout ce qu’un psychopathe du quotidien peut vous ordonner. A partir du 40ème étage, tout le monde parait ravi de passer ces journées à se tripoter le bibi à faire, défaire et refaire les petits caprices des tarés du 45eme. Tout le monde court, baisse la tête, acquiesce - oui, oui, je le fait tout de suite… J’abandonne tout, oui, oui, je verrais ceux que j’aime un autre jour, oui, je rirai un autre jour, oui bien sur, on n’est pas là pour rigoler…

Enfin au cinquième jour les langues se délient, l’ambiance s’attendrie. Non, tout le monde n’est pas ravi, non ! Tout le monde n’a pas envie de dire oui à tout, tout le temps et oui, OUI ! Il existe bien des personnes qui se demandent qu’est ce qu’on fout là, même là-haut, tout là haut près du 45éme étage.

Réconcilié avec l’humain, j’étais. Il avait suffit d’un petit – c’est une boite de fous, on fait que ça, des présentations, des presentations, des presentations, j’ai 12 000 powerpoint dans le disque dur….-. Un sourire, une compréhension, un compatissement. C’ est vrai quoi, c’est quoi ça... La glace est brisée, la vitre est baissée, on ouvre un peu le capot. On échange les constats, Un Dilbert bien senti powerpoint (photocopy couleur grand format A3,  3,50 euros, Jcopycool de la rue Shouki et Aviva), le syndrome de l’accident de la navette (les causes de l’accident ont été présenté lors d’une réunion avec des aides visuels, quelques mois avant l’accident, certains ont accusé les présentations PPT d’être tellement gonflantes et pédantes avec leurs animations à la con que tout le monde ronflait à mort et que personne n’a retenu l’info). Et puis un autre, bureau b783c, qui sourit, détendu, bien planqué, au fond de chez les fous.
- un café ?
- Whoua !
- T’as vu les tarés ? Ils sont fous non ? Bon qu’est ce qu’on fait, ah oui, tiens, regarde

Une présentation PPT qui s’ouvre, mode « plein écran », des filles, a poil, un texte à la con, une connerie d’internet, quoi… Ici, au 42ème ?!!! Putain le cas, qu’est ce qu’il est, qu’est ce qu’il a, qui c’est ce type là ?

Comme les autres, son métier est un truc bizarre de délégué du machin au directoire du bidule, rien compris.

-          Héhé, regarde ce gros cul !

Putain, le cas ! Je le compte tout de même parmis les miens et essaie de fuir en cherchant le bureau c483d.

Je réfléchie en route. Nous sommes 2, 3 et bientôt des dizaines, des centaines, des milliers !

La tour prend garde, on arrive !

 

« Ils endurent tout, ils supportent tout »
La nuit du chasseur  

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu