Avertir le modérateur

28/03/2008

A Little Less Conversation

On m’avait pourtant prévenu. Ils vont mal, ils ont plein de problèmes alors il va falloir être très gentil, très zen.

 De plus en plus, mon boulot ressemble à de la gestion psychologique de crise. Au-delà de mes capacités techniques et intellectuelles, pour accomplir ce travail, c’est sur ma soumission et ma contrition que l’on me juge dorénavant. J’avais choisi ce boulot pour l’indépendance et la liberté et me voila contraint, comme tout bon salarié de grosse boite, à courber l’échine et sourire béatement à son tortionnaire en implorant encore, encore, c’est trop bon.

 Salut les esclaves, vous me faites une petite place ?

10 minutes de retard le premier jour et le vieil adage marketingien « vous n’aurez pas 2 occasions de faire une mauvaise première impression » devient ma profession de foi, voire même ma foi de profession. J’en profite pour être désagréable avec le chargé de projet et méprisant avec la secrétaire générale qui glousse dans l’ascenseur comme une poule qui vient de se faire déplumer le croupion,  « la journée démarre mal ».

Ma première visite va pour la dame au cygne, cette crevure du 28ème étage, celle qui rouspète  et n’est pas du tout contente de mon retard. Son accueil est glacial et j’ai droit à une petite leçon sur la ponctualité, suivi d’un petit pet oral sur la qualité de mon travail et enfin le rappel des grandes qualités du prestataire que je remplace. Je suis là depuis 10 minutes et j’ai déjà un petit costard tout neuf en train de se faire tailler par miss crotte gelé du 28eme, alors qu’au téléphone   la chef de projet, la secrétaire, le pape et toute la smala d’Abdel Kader (oui j’aime ces expressions à la con, c’est mon droit, c’est mon blog) sont en train de me faire une doublure en zibeline parfaite pour les grands froids.

Par chance le cagibi qui m’est adjoint n’a ni fenêtre, ni prise téléphonique et les portables passent aussi mal que les lois Juppé. Le monde peut ébrouer ces pompes pleines de merdes sur le dos de l’infâme pourriture qui est arrivé 10 minutes en retard que je suis, je m’en tape  le coquillard (et deux expressions de merde, deux !) 

A 21h00 je trouve 21 messages sur mon téléphone…. C’est bon signe

 

Une semaine passée chez ces énergumènes, des sympas, des gentils, des pleins aux as et des pour qui ça va très bien  et…Tout va bien.

Et puis la dame au cygne s’avance en ce matin du dernier jour. Sa 3eme phrase est pour le batard de sa mére que je suis : « ce n’est pas la bonne presentation…».

 Elle sonne le glas de 10 jours de travail

10 jours de ma vie que  je bosse pour ta pomme, 10 jours de ma vie que je me plie à tes règles, 10 jours de ma vie que je mets le frein à main, que je me m’elastice à tes 4, 5, 6, 12, 24 …. Volontés

Ce n’est pas la bonne présentation ?

Le vois tu ce doigt qui se dresse ?…

Exactement ! Il est pour toi …

Ron Piiich, Ron piiiich
F. Fillon – Le secret de la raie à droite

 

 

 

28 03 2008

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu