Avertir le modérateur

20/09/2008

A bon rat, bon rat

 Le brief m’a l’air un peu pourri, mais ils veulent me voir, alors j’y vais.

La putain de leur race, cette saloperie d’agence se trouve au bout du bout d’un quai de mes deux dans une ambiance loft poutre apparente et déco qui rappelle les plus belles pages du magazine « ma maison, ma tête de nœud ».

Je débarque suintant  et probablement puant l’effort (j’évite de lever les bras…) pour me faire rembarrer dans le vestibule  - vous m’attendez 5 minutes - . J’en profite pour m’essuyer les mains qu’on ne m’a pas serré et repérer un Sani- broyeur SFA… Une boite avec un chiotte électrique, ça ne sent pas le bon plan…

Miss assistante de projet 2003, tout en décolleté sur une chemise ouverte et le nez fraichement refait (alors les seins aussi ?) n’a pas appris à dire bonjour, enchanté ou mon cul mais elle sait quelle ne sait pas grand-chose. J’imagine la tête de son directeur pendant qu’elle me refait l’historique – on avait pensé blablabla,  et puis la cliente avait envie blablabla … la Fogiel, la Beigbeder, la Bern, la Tokyo hotel ou la julien Doré ? Je voue une passion pour les coupes de cheveux des employés des agences, une passion moins intense que pour les coupes de cheveux des animateurs de TV italienne mais une passion tout de même….

Il arrive. Merde, une Fogiel avec lunette carré. Atroce…

Le brief est court – en fait, on ne sait pas ce qu’on veut mais on sait que ce n’est pas avec toi qu’on le fera – Ca me fait plaisir, je n’ai que ça à foutre d’occuper vos fins d’après midi pour venir mater si vous avez bien la gueule de l’emploi.
 Je note donc – tronche de con à ne plus jamais revoir – dans mon petit carnet secret et quitte tout ce petit monde nauséabond en me jurant qu’on ne m’y reprendra plus.

Moralité

Garde-toi, tant que tu vivras,
De juger les gens sur la mine
Mais si pour cela il faut que tu rumines
Alors, vas’ y un bon coup mon gros, lâches toi !

 

La Fontaine & DJ Simca break

 

 

10/09/2008

Le trou noir

 démarrage du plus grand accélérateur de particules; 4 septembre 2008

Paul  (mon pote qui chante toujours la chanson de la pub saupiquet quand il est bourré ) a appelé vers midi, à son réveil pour être plus explicite.

- tu fous quoi pour le dernier jour de la terre ?

C’est vrai, je n’ai pas oublié, j’ai prévu de profiter de ma famille pour le dernier jour, tous ensemble à se serrer les coudes devant un bon pinard.

Paul, lui, a décidé de se faire un shoot d’héro et de baiser, baiser et rebaiser. Il a piqué cette idée à une star du rock ou quelque chose comme ça et il m’explique que ça a l’air d’être le meilleur plan pour attendre la fin. Bien sur, il ne dispose ni d’héroïne, ni d’héroïne mais il se donne jusqu’à 16H00 pour trouver les deux. Je le laisse, j’ai une famille à soutenir.

Afin d’éviter toute panique inutile j’ai décidé de taire les dramatiques évènements à venir aux reste de la famille et de vaquer comme si de rien n’était  aux occupations habituelles d’un male humain dans cette partie de ce bon vieux globe.

Mercredi, jour des enfants. Obnubilé par la course des protons, j’ai oublié le retour des folles activités du mercredi. J’ai posé les filles, l’une au Tae kwon Fu  spartiate (supplément sauce forte 0,50 euro ), l’autre au cours de guimbarde et cela en était fini de ma belle réunion de famille en attendant le grand vide.

16h00, je retrouve Paul au bar « chez Dédé », la tension est palpable et la pression est buvable. L’étrange lourde chaleur de cette journée nous ramène au début de « l’ile mystérieuse » et les aventures de tintin n’augurent rien de bon pour la soirée. Paul a bien sur foiré dans sa quête des plaisirs comme je me suis fait abandonner par les membres les plus chères de ma chaire. Libérés des carcans sociaux et familiaux nous optons résolument de clore l’oraison du règne humain par une rime en ol.

Sans sexe, sans drogue, sans rock n’roll (chez Dédé c’est Chérie FM ou rien !)
La fin ça donne soif
pourquoi ne pas consommer un peu d’alcool ?

23H00, Paul chante Saupiquet, Théo hurle « Pichette !! » en direction du bar…

Le néant

Enfin…

"Viens voir, je te dis que ça ne craint rien"
M. Curie – « 100 trucs pour irradier son mari » -
éd. je sais tout

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu