Avertir le modérateur

20/03/2006

Un après midi de chien

A l’occasion de la centième note et du premier anniversaire de ce blog, tous les collaborateurs de - G-Firmin « au dessous du volcan, juste en dessous »  le blog – se sont réunis au centre de conférence du bar « chez Déde » afin d’essayer de faire le point sur cette première année, d’élaborer ensemble une stratégie pour l’avenir, d’appréhender les grands objectifs et enfin de se saouler la gueule pour fêter cet heureux évènement. 

Je suis donc arrivé vers 14h00 au lieu dit « chez dédé », accueilli par Sylviane, une charmante hôtesse et accessoirement femme de Dédé, qui m’a dirigé vers le bar ou un café chaud me fut servi, alors que je retrouvais avec plaisir les autres collaborateurs de la boite, me, myself and I.

Très vite, je m’installais au fond de la salle (loin du flipper) pour profiter pleinement du grand discours d’ouverture et de clôture que je devais moi-même faire et qui promettais de redonner confiance, envie et esprit de groupe à toute la belle équipe que je formais.

Je fis moi-même le message habituel : « vous êtes prié d’éteindre votre téléphone portable », oups, zut ! j’ai failli oublier !

Vers 11h00, au son de "Femme des années 80" qui passait sur Chérie Fm à ce moment là, j’entrais en scène sous mes propres applaudissements. Je me regardais souriant, modeste. J’attendais que le silence se face 

" Merci…Merci d’être là… Il y a un an, presque jour pour jour. Il y a un an, quand avec une poignée de moi-même j’ai pris en main ce blog, j’ai fait un rêve. Ce jour là, je dormais tranquillement au bureau, comme souvent, la bave à la commissure gauche. J’ai rêvé que nous nous retrouvions tous chez Dédé et aujourd’hui vous êtes tous là. Alors mon premier sentiment, c’est de vous dire merci parce que si sans moi vous n’êtes rien, sans vous je serai obligé d’en trouver d’autres et ça m’obligerait à bosser "

Je m’applaudis à tout rompre, quelle belle entame ! Je continue

" Vous le savez, je suis un passionné de sport, je les ai tous pratiqué et j’ai toujours été une bête grâce à mon formidable esprit de compétition qui fait que patati patata et je suis là ou je suis alors que vous, vous êtes là ou vous êtes "

Là, je n’arrive plus trop à me suivre mais j’applaudis quand même. En plus, je suis nul en sport, je monte à la corde comme un plat de tripe ! Je continue.

" En sport, j’ai appris que ce qui compte à la fin, c’est le résultat, la performance, le score…. Je sais que vous êtes aussi des compétiteurs, je sais que ce qui vous donne la rage c’est la gagne. Je vous ai vue tout au long de l’année, donner le meilleurs de vous-même et, et, et …. Le résultat  est là et on peut en être fier ! Je vous applaudis, je nous applaudis et je m’applaudis ! "

Je m’applaudis aussi, des fois qu’il y ait une caméra sur moi ! Ça continue

"Le résultat est là, il est là et bien là mais je peux vous assurer que je ne vais pas m’asseoir sur le bord de la route pour le regarder. Je peux vous assurer que le premier que je vois assis sur le bord de la route ou même juste ralentir sur la bande d’arrêt d’urgence ou même le premier que je vois s’arrêter sur une aire d’autoroute pour faire une pause. Je  lui botte le cul, du derch au plafond jusqu'à ce qu’il retrouve vite fait l’envie de bosser !"

J’applaudis en souriant parce que je pense que je parle de moi, le coup de l’aire d’autoroute !

"Je le sais, vous le savez, peut-être, en tout cas vous allez le savoir, un grand penseur disait, je crois que c’est Platini. « La meilleure défonce c’est l’attaque » et je le crois comme je crois tout ce que dis Platini, qui a toujours été une bête grâce à son formidable esprit de compétition qui fait que patati patata et il est là ou il est alors que vous, vous êtes toujours là ou vous êtes.

Je vous propose à tous !

Tous ensemble !

À moi, à moi et aussi à moi ! À Tous !

Je vous propose d’aller encore plus loin cette année !

Je vous propose  d’en faire encore plus cette année !

Je vous propose de redoubler d’effort cette année pour que dans un an, nous puissions tous nous retrouver, tous ensemble pour nous dire pratiquement la même chose que cette année et que je puisse aussi un peu revenir sur mes passions pour le sport et les grands penseurs.

Les objectifs sont grands, ils sont excitants, ils sont irréalisables mais je crois en vous, je crois en moi et je sais que si, tous, on donne, à tout moment, du matin ou on se lève au soir même ou on fait des heures sup gratos. Si on donne toujours le meilleur de soi même pour moi, alors, alors j’ai confiance !

Je crois en vous !

je crois en moi !

Vive vous ! Vive moi !

Une larme perle sur ma joue alors que je m’applaudis comme une otarie. J’ai pas tous compris mais c’est comme le film « Par ou t’es rentré, on t’a pas vue sortir », à la fin je pleure tout le temps.

« Joue pas » de François Feldman a vrombi de Chérie Fm pour me signaler qu’il était l’heure de boire entre collègue. J’ai immédiatement commandé un demi pour toute l’équipe et Paul, mon pote qui chante toujours « Saupiquet » quand il est bourré, est arrivé, alléché par un demi gratuit.

 Je lui fais part du succès et de l’adhésion total a mon projet qu’à engendré cette mini convention avec moi-même. Il me félicite et me propose d’offrir à tous les participants un aide mémoire des citations parues sur le blog – « tu comprends, pour les mômes qui passent le bac, ça peut leur servir »-.

Je trouve l’idée excellente et la note en me promettant de me la proposer dès que pourra en m’assurant bien sur qu’elle est de moi. 

 

Aide mémoire à l'usage des jeunes qui passent le bac
ed.2005

 

20.3.06 01:59

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu