Avertir le modérateur

08/04/2005

Tu veux encore du gratin ?

 

Dur week-end pour le gratin de la haute ! Il va falloir revenir fissa de l'enterrement du pape, se bourrer recto la gueule au mariage du marteau et de la faucille et dessaouler pour ce finir à Monaco à enterrer la grosse Olive. C'est trop dur, je pense à ces gens et je leur propose, au milieu du tumulte, un peu de poésie.

Une oeuvre d'Antoine Robinot, (dit le gnome, le vinassiez, l'homme aux yeux de hareng),

tiré du film "Comment réussir quand on est con et pleurnichard", Antoine, c'est à toi... 

Ce matin au bord de ma croisée
S'est posé un pigeon.
Et comme je lui confiais les secrets de mon cœur,
Il est parti vers toi le pigeon voyageur.
Mais je sais que demain l'oiseau va revenir
Et suivant ta réponse me rendre le sourire

 

Ho ange de douceur, étends sur ma souffrance
le charme caressant de ta douce présence,
J'ai cueilli pour toi les sanglots de la nuit
Dis moi oui

 

 

Je rappelle que Antoine Robinot est joué magnifiquement par Jean Carmet, que "Comment réussir quand on est con et pleurnichard" compte parmi les plus beaux films fait sur l'âme humaine et que par conséquent, on doit sûrement ce poème formidable à son réalisateur, Michel Audiard.

« Faîtes n’importe quoi, dites n’importe quoi, soyez en persuadé
et prenez le plus de tune possible."
H. Ford (1863/escort hdi) - « The joy of being the boss »

 

 

8.4.05 17:52

06/04/2005

"Albert ! Va me chercher un marteau !"

...et sur son lit de mort et dans un dernier souffle il dit
"Albert ! Va me chercher un marteau !".
Puis s'éteint, apaisé et soulagé.
(Paris-Match 8/4/2005)

Les derniers mots du prince Rainier sont édifiants, j'espère que Albert lui a répondu "j'y cours, j'y vole". Bien sur, si vous ne connaissez pas le programme d'animation "Albert et Barnabé " diffusé pendant les 80's, vous ratez 96 % du jus de ces derniers mots (ceux du prince !).

Moi qui ai vue cette série, je peux vous le dire. Faut être un sacré déconneur comme le Prince Rainier pour faire the private joke de l'année. Il faut dire que Jean Paul 2 avait mis la barre très haut. Je rappelle les faits :

...et sur son lit de mort et dans un dernier souffle il dit "Scoubidou ou !".
Puis Jean-paul 2 s'éteint, apaisé et soulagé.
(Gala 4/4/2005)

 

Mais qui finira en disant « casimirrrr…. »

 

 

6.4.05 19:30

04/04/2005

Tsunami au vatican, 1 mort

Bien sur, le titre est piqué a Charlie hebdo, mais cette histoire de Pape mort à 21h37, ça ma rappelé Pompidou. C'était à peu près à la même heure, mais un jour de semaine. A l'époque il n'existait que 2 chaînes (1973) ou peut être 3 déjà. Je regardais un reportage passionnant sur Bernard Thévenet (futur vainqueur du tour de France). Son vélo sur l'épaule, il gambadait dans la forêt, tel un cabri bondissant et là, sautant près d'un arbre, paf la tuile, Pompidou l'a cané. Merde, et Thévenet alors ? Rien, je ne me souviens plus.

Pour le pape, j'aurais moins de souvenir marquant dans 30 ans, je n'étais pas devant la télé ce soir là. Il faut voir les programmes de merde que l'on nous passe le samedi soir. Ce n’est pas demain la veille qu'une chaîne aura le courage de passer un bon reportage sur Bernard Thévenet, un samedi soir. C'est tous des branquignoles à la télé !

 

 

4.4.05 15:48

30/03/2005

Végéter au printemps

 

"Qu’il est bon de ne rien foutre, 
loin de toute ces branleries de marketing et compagnies."
-Jean-Jacques Rousseau / 1712-1778/ Lettre à ma soeur

Voici une phrase tellement actuelle, qu'on croirait qu'elle a été écrite un week-end de Pâques 2005, et pourtant elle date de plus de 200 ans, mais ce visionnaire de Rousseau avait pressenti que les arbres serait bientôt plus rares que les affiches, que l'on passerait plus de temps (beaucoup plus) à discuter de la couleur du logo que de l'avenir de l'humanité et que c'est pas en marchant tranquille dans la nature qu'il allait pouvoir se taper plein de gonzesses.

JJ Rousseau a vue juste, 150 ans avant Séguéla (1664-paris 2012), 28 ans avant Bleustein blanchinchose et toute la ribambelle à la disparue de Mourmelon. Et cela n’a servi à rien, cela ne nous a même pas évité Beigbeder (futur ex de véronique Sanson, non ?) ni Ron Hubbard.

« C’était bien la peine de se casser le cul à réfléchir » dirait Maureen Dor mais moi je dis bravo l’douanier comme l’appelait ses intimes (sûrement par clin d’oeil à une chanson de la Compagnie Créole) car pour écrire ce qui va suivre aux environs de 1770, il fallait en avoir un peu plus que Barthez dans le slibard.

"Moins un culte est raisonnable,
plus on cherche à l'établir par la force."
(Jean-Jacques Rousseau / 1712-1778 / Correspondance)

Maintenant dans toutes les phrases de Rousseau, remplacez  tout termes religieux (culte, église…) par des termes Marketing  (produit, public, …) et vous aurez tout compris au marketing « moderne », je le sais c’est Brialy qui me l’a dit, il le tenait de Diderot un vieux pote de Jean-Jacques.

Essayez donc de trouver un autre blog ou on site Maureen Dor et JJ Rousseau dans le même texte et je vous envoie une photo de scrotum plus vrai que nature !

 

 

30.3.05 02:32

20/03/2005

logo tomisé

Un changement de logo, pour une grosse boite, c'est une énorme branlerie qui coûte des millions pour une éjaculation dont finalement tout le monde se fout. Une fois qu'on a dit ça, ça va mieux.

J'adore ces moments d'explication, ou le directeur de la com' vous le présente et vous explique pourquoi il est si formidable. Le cercle, c'est la jovialité, le sourire. Le carré, c'est la structure, la solidité... le triangle c'est l'espace, vers le haut.... Tout est décortiqué, masturbé, blabla par ci, blabla par là. 3 mois, 6 mois, 1 an de travail ! Il faut bien une raison à ces millions investis, ces réunions interminables.

Sachant qu'un bon graphiste peut vous pondre
5 logos qui tiennent la route par jour,
combien faut-il de décideurs pour y passer 6 mois ?
(BEPC Franconville, 1999, épreuve mathématique)

Depuis ce matin, je regarde les panneaux du code de la route. Mais que font les commerciaux de chez Carré Noire ? Voilà des logos que tout le monde connait, cela fait 500 ans qu'ils n'ont pas changé (en année marketing) et personne ne s'est levé le cul pour moderniser, relifter, repersonnaliser tout ça ?!! Mais qu'est ce qu'ils foutent au marketing du code de la route ?

"Un bon logo, c'est mes initiales au fer rouge au cul d'une vache"
John Wayne

Il aurait assuré au marketing de chez l'Oréal, dommage, il est devenu acteur.

 

20.3.05 04:30

 

12/03/2005

Et le 1er jour

Le 12 mars 2005 était publiée la 1ère note de ce blog, chez un serveur concurrent, 20six. 

20six n'était pas d'une très grande garantie numérique et l'est encore moins maintenant car tous ses blogs ont été effacé et c'est donc toute les archives G Firmin de 2005 à mi 2008 qui ont disparu !

Face à ce drame national je me dois de réinsérer ces notes sur l'autoroute numérique qu'elles n'auraient jamais dû quitter.

2005, ça fait un bail (j'écris ces mots en 2014), nous sommes sous Chirac et Raffarin mais rassurez-vous, on parle déjà des mêmes têtes de bite,  c'est déjà la crise. C'EST TOUJOURS LA CRISE !

 

Je vous propose de rire, de pleurer, d'être aux abois ou de miauler, de faire exactement ce que l'on veut quand on le veut, mais surtout de rester humain et, aussi,  un peu classe tout de même.

12.3.05       04:59

C'est parti !!

Pour bien démarrer, autant dire du mal tout de suite avant d'oublier ! Oui ! Je trouve que le critique SKORECKI de libération est le Anna Galvada de la critique de film, je sais que cela est très méchant, et même pour les deux, mais je crois que j'ai ouvert un blogue, uniquement pour crier cela à la surface du monde ! Maintenant que cela est fait on peut passer à autre chose.

L’infographie est un monde merveilleux qui vous permet de rencontrer la France industriel sous tous ces aspects. Raffarin devrait apprendre Powerpoint, il découvrirait plein de chose. Il n'est pas le seul, je préconise Excel pour Gaymard et Copé, Flash pour Sarkozy (ça bouge de partout mais finalement il y a rien de plus), un économiseur d'écran à Chirac, du pire to pire au FN et pour les cocos et les écolos : Dreamweaver. Pour les socialos, un simple "Del c:" devrait suffire à remettre tout cela en ordre.

Je vous propose donc de m'accompagner aux 4 coins de la France et de l’Europe (même des fois du monde, mais c'est plus rare), accompagnant ces travailleurs valeureux dans leur nouvelle quête : du chiffre et de la marge !

"Nous partîmes heureux  au séminaire, joie dans l'âme, 
le marketing arriva, et nous pleurâmes !" 
(Saint Ebitda XIVe).

Saint Ebitda, qui n'est pas un branquignol, a vu tout juste, des reveals de merdes, des positionnements de bouses, une présentation à la vas-y comme je me branle, un packaging à se fourrer ou je pense...Tout ça avec des sorties d'écoles de commerce comme on sort d'un cul de veau ! Rien ne vous a été épargné ? Rassurez-vous ça va continuer !

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu