Avertir le modérateur

04/09/2005

Une droite sévère

Voila, c'est fait. Je suis de droite, et j'ai de la chance. 3 jours ont passé et je ne regrette pas mon choix ! Je peux changer pendant les 15 premiers jours, mais pour l'instant je suis emballé !

Les squats vidés comme des merdes, quelle efficacité ! La conférence de Villepin sur sa politique, quelle allure ! L’UMP à la Baule, quelle frénésie fraternelle ! J'ai encore eu une érection en voyant Villepin faire son jogging à télé matin !!

Je suis trop content ! Et du coté de notre grand modèle de libéralisme, les états unis, franchement quelle démonstration ! Une ville engloutie par des travaux jamais décidés faisant apparaître et disparaître un tiers monde inavoué et délaissé totalement. pfffffffff Un bordel totale, une éruption d'anarchie animale en une averse.  C'est très bon, vivement qu'on soit comme eux !

En attendant, je pense à ce discours de clôture, tous ce délire sur le "gagner sa vie à la sueur de son front", je monte le radiateur au maximum et j'appelle les Assedic.

 

 

 


4.9.05 22:45

31/08/2005

Mon sauveur

En ces jours de tension et d'attente, je dois bien avouer que "Bob l'éponge" m'a encore fait passer un moment exceptionnel.

Si les auteurs de ce chef d'oeuvre animé, me disent "Bob l'éponge est de droite", alors là oui ! Oui, là, j'aurais confiance. En attendant, je tremble comme un gros crabe patron de restau sur le point de se faire dérober la recette de son sandwich vedette par un plancton sanguinaire ...

Et oui, Bob l'éponge c'est un peu plus compliqué que le programme de l'UMP, pourtant je comprends tout ! Enfin....

 

Ecouter, Comprendre, Participer, anticiper, agir, chasser les méduses !!

 

 

31.8.05 15:05

30/08/2005

Ca va t'aller super

Argh ! A 2 jours de ma métamorphose totale, alors que la misérable chenille gauchiste que j'étais, allait se transformer en un bel, grand et gracieux papillon de droite, je découvre, tel Nabokov penché sur ces insectes ("la culture c'est comme un doigt, ça se fourre partout"  - D'Ormesson), que les espèces de droites sont multiples et chatoyantes.

Appelons le Monsieur grosse Tanche, il possède le magasin de vêtements masculin de marque au bout de la rue, à l'angle du Boulevard."Rocco & Co" ou "Borsalino", une merde dans ce goût là. C'est un beau magasin, design habituel, tout blanc, des costumes de marque, des chemise à 300 euros, 2 vendeuses moulées, 1 stagiaire à tout faire, sa femme à la caisse et lui au café. Une belle affaire comme on dit.

Naturellement Grosse Tanche est de droite, je le sais, il l'a dit hier au comptoir de Chez Dédé. 

Moi : Je vois bien, y a trop de charge patronal ! (C’est ma grande phrase !)

Grosse Tanche : Bien sur, ce qu'i nous faut, c'est un mec comme Sarkozy !

Et en plus il milite, c'est un modèle. Nous avons parlé, enfin, Il m'a surtout parlé pendant une longue, très longue demi heure et il m'a convaincu. Il m'a convaincu que je n'étais peut-être pas encore assez de droite, du moins, pas autant que lui, et c'est peu dire. Il me reste 48h00 pour tenter le tout pour le tout ! "A l'impôt sur les Grandes fortunes, nul n'est tenu" - proverbe de haute finance. 

D'ors et déjà, Grosse Tanche a bouleversé mon passage à la droite. Je ne le ferai pas en costume gris et chemise bleu, la raie à gauche tel un jeune Balladurien en guoguette. Non !

Dès ce matin 9h00, bronzage intensif chez "Sun Power", achat de 1 gourmette énorme et chaine argent façon gourmette (lourd !, chère), ai repris 4 fois des pâtes à midi avec 2 whisky en apero, une bouteille de cote et 2 cognacs en sortie,  achat de 2 chemises blanche modèle ouvert sur poitrail, d'un jean de Djeuns fashion à 240 euros (la putain de sa race !!) et de basket au même prix (la putain de sa mère !!). Je suis ruiné mais je commence à ressembler à quelque chose. Je vais demain me faire des implants de cheveux long dans le cou, juste avant le catogan et peut être aussi grisé...

Ca va pas..., Grosse Tanche, tu m'as miné...

 

"Vous avez du feu ? - oui à la maison"
- dicton afro-parisien

 

30.8.05 15:29

29/08/2005

quelques mots douteurs

Dernière ligne droite pour ma formation ! En Septembre je suis de droite ! Ne pas flancher !

 Et si tout se passait bien. Et si ma formation était une réussite totale. Et si, au 1er Septembre je me réveillais en annonçant fièrement : "moumoune, je pense que je suis de droite !" Et ensuite ? Je me lave différemment ? Je devrais pisser avec plus d'emphase ? Devrais je prendre mon café plus raidement afin, surtout de ne pas tacher mon tweed (ça c'est obligé).

Et si je demeurai, malgré ce parti pris total, le même minable droitiste que j'ai pu être gauchiste. Alors, ce mois de travail n'aurait servi à rien ? Si ma nouvelle vision du monde ne m'amenait nulle part. Si le réseau de tout mes nouveaux copains ne m'amenait qu'au bar tabac d'en bas de la rue. Si mon banquier, aux idées dorénavant si proche des miennes, ne changeait pas ce regard en fente de carte  posé sur moi régulièrement. Et si cela ne faisait pas de moi, un homme meilleur ?

Oui, je doute. Bien sur, si on ne lâche pas les chevaux du libéralisme au 1er septembre et qu'on ne nettoie pas au Karcher cette belle France à la même date, j'aurai du mal à m'extasier. A peine arrivé, je serai déçu.

Ecouter, Comprendre, Participer, anticiper, agir, Ecouter, Comprendre, Participer, anticiper, agir, Ecouter, Comprendre, Participer, anticiper, agir, Ecouter, Comprendre, Participer, anticiper, agir

 C'est pourtant pas compliqué, merde !

 

 

 

29.8.05 02:27

28/08/2005

No Drugs, no sex, no rock n'roll

Une semaine en montagne et vous oubliez tous vos préceptes. Posez des pentes, des sapins, de l’herbe et des vaches et faîtes l’expérience. Alors ? Je sais, c’est fou. Mais tel est la montagne, elle vous détache, vous enlaces, vous enlèves, vous élèves. Un rêve. 

Profitant de cette semaine pour peaufiner ma formation, – Si, je serai de droite en Septembre ! – je me suis imprégné des grands maîtres montagnards de droite (Balladur, Raffarin, Marielle Goitschel…). Je suis devenu cet austère montagnard de droite, au visage buriné et tanné par le froid, le soleil, le vent et toute les merdes qui traînent là-haut. D’un œil bleu perçant de faucon, j’ai  scruté ces montagnes qui sont devenues miennes. Une vrai pub pour de l’eau minérale.

  Le matin, levé à 5h00, la plus belle heure de l’été, le jour naissant, la nature qui baille encore…Bien sur je réveille toute la maisonnée en hurlant pour réclamer du café chaud. Ne suis-je pas cet austère montagnard qui tient sa maison comme toutes devraient l’être ? C’est vrai, j’ai du calmer, ça fait chier tout le monde.

 Après le petit déj (servi à 9h30 ! par Paulo !), et avant aussi donc, j’ai aimé à me promener dans cette montagne qui était maintenant mienne. Ses vallons, ses ruisseaux, ses prés, ses gros arbres et toutes ces merdes qu’on trouve la- haut, étaient à moi, à moi, à moi. Ça c’est fait.

            De retour  vers 12h30, j’aimais à plisser mes yeux de façon amusé devant les facéties du présentateur sur la une (seule chaîne autorisée en 5ème semaine). Ma femme remplissant, à un rythme régulier ("ça va que c’est pour ta formation à la con"), d’un gros rouge locale, mon verre Duralex, modèle petit rond. Toujours austère, silence bien sur, faut pas déconner !

Le Journal de 13h00 !! J’ai le droit à 3 mots, c’est le gros lâchage, avec moi les Réacs !

Un immeuble délabré, des familles en difficultées, un  feu, des morts, brûlés…

- pffffffffff…

C’est pas de droite, c’est pas de gauche non plus. C’est comme ça.

Le montagnard austère que je suis devenue, s’est frotté les yeux en les rouvrant, j’ai regardé ma femme qui tournait la soupe sur le feu, les filles qui mangeaient un bout de pain en me regardant craintivement. J’ai sorti mon couteau pliant de ma poche, l’ai ouvert et me suis curé les ongles, les infos continuaient.

- Et ça fait des discours…

Stop ! Fini ! Plus de mot avant une heure !

J’ai frappé sur mon verre avec mon couteau, ma femme s’est retournée. Je lui ai fait les yeux de Rogger Rabit quand il demande à Eddy Vaillant de l’aider. Elle m’a compris, elle m’a resservie.

Derrière l’assurance, la force et la froideur que peut dégager un montagnard austère et de droite, il y a aussi un cœur qui bat et qui vibre et ça elle le sait.

 

 

  " les Diots y sont bons comme de la bite "
- E. Balladur – les bons coins de Chamonix. Ed . des bouzes

 

 

28.8.05 02:56

 

19/08/2005

la france d'en haut

La montagne me gagne, je cours m'y perdre.

 

 

 

19.8.05 14:27

18/08/2005

The right stuff

 C’est pas une sinécure d'être de droite !

Pour commencer, j'ai choisi un courant, une mouvance, un leader quoi ! J'ai choisi la droite gouvernementale. Moins craignos que les extrêmes, moins faux derche que les centristes (là j'apprends bien, non ?) et avec un avantage certain, mon parti a le pouvoir. Je suis donc devenu UMP. Non, je n'ai pas pris la carte, je ne suis pas pratiquant mais j’apprends à avoir la foi et c'est pas simple.

 

 La lecture du Figaro m'a aidé, mais moins que je ne l'imaginais. Je n'y trouve pas d'envolées lyriques sur la beauté, l'intelligence, l'efficacité, la droiture de nos chers dirigeants. Je me plaignais de ces mécréants quand mon ami Paul (celui qui chante toujours la chanson du couscous Saupiquet quand il est bourré. cf. juin) me fit remarqué que en Août le gouvernement est en vacance. Je jetai aux ordures ce journal impie et me jetais sur la presse people afin de voir mes nouvelles idoles en short et basket.

 

 Je vécu à ce moment une expérience érotique rare

Mais lire de la presse de droite n'est pas le plus difficile, c'est même très facile, comparé à écouter de la musique de droite !

Ecouter de la musique de gauchistes, c'est facile, tous les beatniks à long cheveux qui traînent une guitare sont des rouges en puissance (si c'est pas être de droite ça !). Mais une bonne musique de droite avec des paroles et de la musique bien de droite, y a pas ! Alors je me suis renseigné, qu'écoutent mes nouveaux maîtres ?  Johnny, Johnny, Johnny ! Bon, ben, va pour Johnny.

Je me tape donc le programme de l'UMP (3 lignes) en écoutant Johnny à fond, je me fâche avec mes enfants, ma femme, mes amis et là, j'apprend que les jeunes, de mon mouvement que j'adore, font la tournées des plages afin de porter la bonne parole à ces feignasses de RTTistes et se saouler et baiser à tire-larigot (http://www.caravane-ump.org/). Je me suis senti un peu trahi. De mon temps, les petits gars de droite, c'était camp scout et radeau avec l'abbé Cottard. Putain c'est quoi ce bordel !

Calmons nous ! Je suis encore en formation. Pour le programme, j'ai bien retenu. C'est pas compliqué, c'est un peu comme le marketing de chez Fidox, bouffe pour chien, ou Plaingras pâté de porc. Je vous balance tout ce j'ai retenu : Ecouter, Comprendre, Participer, anticiper, agir…Nation, Euro. Quoi, ça veut rien dire ? Attention, c’est mon parti !

Qu’est ce que j’en ai marre d’essayer d’être de droite, c’est rien de l’écrire. Je peux même plus espérer un HLM à Paris, mes potes ont perdu la mairie. Faut-il que je sois con, allez, je vais me remettre un Johnny

 

" Combien pour ce chien dans la vitrine, oua oua "
Quoi ? C’est pas du Johnny ?!!!!

 

 

18.8.05 02:07

12/08/2005

dur dur d'être de droite

3ème semaine d'étude, la plus dure....

Soudain l'angoisse m'étreint, peut on être de droite et faire un blog ?

plic, plic, google. Oui, bien sur ! Pfffffff

 

 heu, je suis hyper content des chiffres fabuleux que dégage l'industrie français en ce moment, je pense que c'est grâce au gouvernement actuel, et j'applaudis. Les grandes entreprises qui gagnent de l'argent sont le fleuron de la France. J'ai eu cette pensée, ce matin au réveil, quel régal.

"En France, lorsque l'on a envie de monter, d'entreprendre de faire quelque chose, il y a toujours et encore trop de charges et de paperasses.", ça je me le suis dit au cabinet, une illumination !

"Pour celui qui veut bosser, il y a toujours un emploi quelque part, n'importe quoi , et même si c'est mal payé, il faut le prendre. et pas rester les bras croisé à prendre l'argent des autres, comme une grosse feignasse ! " ouil ! ouil ! ouil ! J'ai dit ça vers 18h45, au bar "chez Dédé", après 3 pastis, en présence de quelques pseudos et présumés amis.

Autant dire que j'ai pris une tarte. Je teste, je tente, je tate. Je titille pour connaître mes limites. Je suis comme un ado, quoi !

 Whoua, la droite m'offre une deuxième jeunesse, j'hallucine

 

 

12.8.05 00:21

03/08/2005

Barre à bâbord !

Marin d’eau douce que vous êtes ! Je navigue dorénavant à droite toute ! Je n’y entends peut être rien  en navigation, mais je maintiendrai le cap !

Hissez haut le libéralisme !

Hardi mes fidèles droitistes !

Souquez ferme les contrats de travail !

Estampillez le prolétariat !

Plus vite feignasse !

Je m’amuse comme un petit fou. J’ai huit ans et des Playmobils dans les mains. Je ne connais pas tous les termes mais je balance à tout va. J’apprends les mots, encore…

 Etre de droite, cela réclame une certaine culture, du verbe, je démarre…

Larguez les protections sociaaales !

J’apprends avec la méthode « permis bateau et programme libéral », les slogans sont plus faciles à retenir sur des cris de marins. Je beugle des litanies à longueurs de journée et mes mômes se voient sur des 4 mats. Pour l’éducation, ça aide aussi, la droite.

Bientôt ! Bientôt, je serai de droite. Entièrement !

Ce matin, j’ai souri à un dessin humoristique du Figaro ! Si, si, j’étais trop fier. Je l’ai montré à mon maître étalon de droite, c’était la météo !

Quelle déception ! J'suis pas prèt, J'suis pas prèt…

 

 

3.8.05 04:02

28/07/2005

ainsi va l'été

Cher Dudule

Je profite de mon passage à la maison pour te donner de mes nouvelles, je sais que tu n'y entends rien avec les ordinateurs et tous ces moyens modernes mais je n'ai pas le temps d'apprendre à tenir un crayon et mon portable a grillé.

Tout va bien.

Je passe mon temps à rien foutre et pourtant je n’arrête pas. Je prépare mon nouveau grand projet, celui qui va faire de moi enfin, un homme responsable capable d’assumer une famille de 1, 2,  5 ou encore plus d’enfants et cela avec le sourire un véhicule énorme, un chien  et un business fleurissant.

Oui Dudule, tu as bien compris, je compte être de droite dès Septembre.

J’ai hâte d’y être mais cela réclame une longue et précautionneuse préparation, un rien pourrait tout gâcher. Ainsi des décisions comme brûler ses Pif Gadget ou s’abonner à la Tribune doivent être mûrement réfléchie, de même, mon traitement anti-dépresseur qui m’assura une totale confiance en notre bon gouvernement (je m’entraîne dur, tu vois) ne sera véritablement efficace que vers le 28 Août, d’après mon neurologue qui est vraiment un exemple pour moi de droitisme.

Je me rêve déjà, mi-septembre, totalement droitier, lorgnant avec mépris et méfiances tous ces sales pauvres et autres fainéants de tous bords et de toutes races. Grattant  soigneusement la tête de mon labrador, que je tiens en laisse électrique, en admirant mes 8 bambins qui s’ébrouent du Touran pour courir vers notre maison de WE. La vie est belle, tiens ? Il faut que je fasse refaire le toit de la grange…

Je rêve mais je n’oublie pas les sacrifices et les efforts qu’il me reste à accomplir. La pente est raide mais je suis prêt à tout ! Les piqûres, les cachets, les ampoules, les suppositoires et tous les pots belges de la terre !

Je te tiendrai au courant de l’évolution de ma transformation.

Vivement Septembre, en attendant, je m’entraîne, j’écrase des fourmis.

 

a droite,été, mouillard sur veuze


 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu