Avertir le modérateur

03/06/2005

et maintenant ils chantent !

 

Voila 3 semaines de boulot rondement menées et bien terminées, sous le soleil de Marseille, non pardon, dans un hangar à Marseille. Mais ne nous plaignons pas, j'étais bien entouré. "C'était pas la mine !" Voila une expression presque aussi con que "on est mal payé mais qu'est ce qu'on se marre", et que dire de "vivement la retraite". Le monde du travail nous apporte vraiment son lot de bonheur quotidien, mais il faut savoir le dénicher ou alors il y a plus qu'à bosser comme un taré pour eux, pour rien, par connerie quoi !

Pour oublier ce difficile milieu qu'est le monde du travail, les décideurs ont décidé de s'attaquer à nos oreilles, ne dit-on pas "la musique adouci les mœurs" ? (Et ta sœur !) La nouvelle mode pour les grosses boîtes du CAC 40 (celles qui viennent de faire leurs AG !) est de se faire écrire une chanson en l'honneur de la boite. Ces andouilles sont tous allés voir le même compositeur, les 3 chansons que j'ai entendu pour 3 boites différentes sonnent exactement pareil, de la fausse pop techno doucereuse vantant les "carry the light" " give to people" et autres inepties bancales avec des petits chœurs de gonzesses électroniques.

L'idée est intéressante, on connait tous "chez casto y tout ce qui faut" et comme mon pote Paul, on peut tous, bien bourré, beugler la chanson de Saupiquet

"Couscous ! Couscous ! Saupiquet, Saupiquet, à la viande, au légume ou au poulet, Saupiquet Saupiquet, oh oui c'est Saupiquet , qui nous fait, le bon couscous qui nous plait"

Mais cette fois, pas de nom d'entreprise ou de slogan, non juste une grosse bouse de chanson très pop pourave, à mettre sur des images d'êtres humains souriants et de grands espaces naturels. Les entreprises qui se font faire ce genre de chanson sont parmi les plus polluantes et aussi souvent les plus rentables. Hé hé, c'est con...

Quand je vois un PDG, fermer les yeux pour écouter et remuer la tête presque au rythme de la musique en savourant ce grand moment, je comprends pourquoi ils sont payés aussi cher, ailleurs ils pourraient être dangereux.

Imaginez Mulliez ou la mère l’Oréal se trémoussant langoureusement  sur du Marvin Gay chanté par les Pow wow, vous n'avez pas d'envie de suicide ? Où alors vous n'avez aucune imagination. Si vous bandez, allez vite consulter, je ne donne pas cher de votre état mental.

Leurs petites chansons à la con ne suffisait pas, ils vont nous pondre des gerbes de 3 minutes trente, INTER MINABLE !!! Il ne faut pas confondre adoucir les mœurs et casser les couilles !

Heureusement pour la musique, il y a "les choristes" ! Le succès de ce film a relancé l'esprit choral et la grande mode chez les concepteurs, toujours avides d'originalités, c'est de faire chanter les participants des conventions. On connaissait le karaoké dans les réunions commerciale (Thierry Hazard est toujours l'idole des commerciaux en tout genre, je le rassure, "le Jerk" est joué 8 fois par soir !) mais est arrivé de notre bonne vieille France, le chant en chœur !

800 personnes, avinées et chauffées au préalable, beuglant toutes en même temps les paroles diffusées sur les écrans et là, par contre, pour les paroles, ça se lâche !

Pour faire chanter une entreprise en chœur, 2 priorités et une obligation. Du Johnny (que je t'aime, rock'n'roll attitude, le blues, Tennessee...) et des paroles 1er degré a 100 % (on connait not' boulot, nous ce qu'on aime c'est la vente, on a les meilleurs produit, les concurrents crèveront....). Si vous voulez que les gens chantent vraiment, une seule obligation, les faire boire. Je sais, c'est du budget. Il faut de l'alcool, un peu à manger au moins et des moyens de transports sécurisés pour ramener ou coucher ce petit monde sans hécatombe..

 Mais vous avouerez que pour entendre "Zamorax attitude, c'est faire de la dépression, un souvenir, une illusion..." braillé par 400 visiteurs médicaux en délire, ça vaut le coup de claquer 800 000 euros, merde !!

 

 

 

3.6.05 16:59

21/05/2005

Assemblée Dégénérée

Si j'étais actionnaire, j'irai aux assemblées générales. Je me taperai plein de petits fours en buvant des grands coups. Après, bien sur, avoir ronflé pendant toute la présentation en matant le cul des hôtesses. Peut-être, j'aurai gueulé des grands coups à l'écoute des salaires mirobolants des cadres dirigeants. Probablement je me plaindrai du dividende minable qui me serai versé ou pas. Et puis je rentrerai chez moi, le ventre plein et la tronche en fraise (je boirai encore trop). Je me dirai que je ferai mieux de vendre ses merdes d'actions pour faire plaisir autour de moi et je m'endormirai comme une grosse loutre, assommé par le champagne et la finance.

Si j'étais actionnaire, je crois que je serais largement aussi con que nombres d'actionnaires.

Finalement la pauvreté, ça a du bon.

 

Un bon conseil !

Petit lapin ne vient pas à Paris, petit lapin reste dans ta prairie, à t'amuser avec tous tes copains. En plus de ça tu es végétarien et tu risques de te faire pincer très fort !!!

- Merci Henri

 

 

21.5.05 14:20

16/05/2005

Le temps des AG farouches

Youpi, youpi, c'est le temps des Assemblées Générales (AG !).

Il s'agit, je crois, pour les sociétés cotées en bourse, de présenter aux actionnaires les résultats de l'entreprise et de faire accepter par vote, les "résolutions" que sont les politiques prévues et autre reconduction de dirigeant. Ce n'est pas clair ? C'est fait pour !!!!!

L'AG est à l'évènement d'entreprise ce que Derrick est au feuilleton, soporifique à mort mais offrant des grands moments à celui qui a su garder l'oeil ouvert. Par chance, les boites du CAC40 se foutent tellement de la gueule du monde, qu'il y a de plus en plus de manifestations de toutes sortes.

Dans un premier temps, la sécurité est tellement pénible, Badge à tous les étages, chiens renifleurs, garde du corps pour les dirigeants, qu'on en vient à regretter les 3 jours de lancement du "couscous de porc" de chez Saupiquet au Adventure Park de Tulle.

Mais ensuite quel délire ! Les résultats, les objectifs, 2 heures d'imbitable finance, expliqués par des mecs qui ont des salaires de footballeurs (et vis et versa), je vous promets que ça jongle. C'est autre chose que le trophée cannyoning force de vente des tapis de douche "Valdor".

C'est bien simple, j'aime tellement ça, je me fais une 2ème semaine. Que de l'AG ! Le résultat financier, c'est le nerf de la guerre et toutes ces belles sociétés annoncent des résultats bénéficiaires et en croissance !

Pas moi !! J'aurais perdu la guerre ?!

 

 

16.5.05 01:12

03/05/2005

J'ai des idées pour votre entreprise

Je met, actuellement,  la dernière touche à Mon Grand Projet !

Je compte présenter ce projet à la direction dès qu'il sera complètement terminé. Le plus gros est déjà fait mais il me reste à peaufiner quelques détails. Le paysage géo économique est tellement changeant qu'il faut véritablement étudier la question pour trouver les meilleures réponses, surtout lorsque l'on s'occupe de délocalisation.

En effet, afin d'augmenter la rentabilité et la productivité de l'entreprise, je présenterai, dès lundi, je l'espère, mon grand projet à la direction. C'est un peu gonflé de la part d'un simple employé, de réunir la direction, surtout un lundi, mais je crois très fort en ce projet et Raffarin nous le répète, "si l'on veut que la France s'en sorte, il faut se sortir les doigts du s*§*".

Lundi, mon Grand Projet "gagnons des ronds, délocalisons la direction" connaîtra enfin son heure de gloire, et s'il est refusé alors c'est à croire que ces mecs n'y entendent rien en économie !



complètement à l'ouest

 

Quelle surprise, mon projet, "délocalisons la direction", a été refusé, voire ignoré, voir même carrément snobé.

Ainsi les grandes compétences des dirigeants atteindraient leurs limites dès lors que l'on aborde les contrées de leurs avantages (financiers et autres). Voici donc des gens, qui combattent toute l'année le syndicalisme et qui au bout du compte sont 10 fois plus sectaire que le premier rouge venu.

Il est vrai qu'au niveau avantage, ils ont un peu plus à défendre que tous les prolos qu'ils dirigent et exploitent à longueur d'année.14 % d’augmentation par an (moyenne ! source : les échos), échelle de salaire illimité, appartement géant de fonction, chauffeur et limousine personnel, une carte gold au nom de la boite, crédit ouvert pour les repas d’affaires, voyage en première,  fellation anale à volonté (source : valeurs actuels), des stock-options, des primes et des golden parachutes qui ressemblent à 6 bons numéros de loto plus le complémentaire…  

Je pense m’inscrire au MEDEF très prochainement, voila un syndicat qui sait protéger ses membres ! Et puis avoir un Sarkozy comme futur président, ce n’est pas donné à tout le monde. Si ? Alors voila enfin un avantage partagé par tous !


"…Et je me vomis dessus, tout le couscous de midi avec le Sidi Brahim…"
(" Démocratie Française"- Valéry Giscard D’Estaing)

 

j'aimerai bien dire du mal d'Eric Raoult, pourvu qu'il l'ouvre et ça va venir....

 

 

3.5.05 16:54

20/03/2005

logo tomisé

Un changement de logo, pour une grosse boite, c'est une énorme branlerie qui coûte des millions pour une éjaculation dont finalement tout le monde se fout. Une fois qu'on a dit ça, ça va mieux.

J'adore ces moments d'explication, ou le directeur de la com' vous le présente et vous explique pourquoi il est si formidable. Le cercle, c'est la jovialité, le sourire. Le carré, c'est la structure, la solidité... le triangle c'est l'espace, vers le haut.... Tout est décortiqué, masturbé, blabla par ci, blabla par là. 3 mois, 6 mois, 1 an de travail ! Il faut bien une raison à ces millions investis, ces réunions interminables.

Sachant qu'un bon graphiste peut vous pondre
5 logos qui tiennent la route par jour,
combien faut-il de décideurs pour y passer 6 mois ?
(BEPC Franconville, 1999, épreuve mathématique)

Depuis ce matin, je regarde les panneaux du code de la route. Mais que font les commerciaux de chez Carré Noire ? Voilà des logos que tout le monde connait, cela fait 500 ans qu'ils n'ont pas changé (en année marketing) et personne ne s'est levé le cul pour moderniser, relifter, repersonnaliser tout ça ?!! Mais qu'est ce qu'ils foutent au marketing du code de la route ?

"Un bon logo, c'est mes initiales au fer rouge au cul d'une vache"
John Wayne

Il aurait assuré au marketing de chez l'Oréal, dommage, il est devenu acteur.

 

20.3.05 04:30

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu