Avertir le modérateur

14/02/2014

JF Copé vs Pierre perret

c'est fou comme Pierre Perret est d'actualité n ce moment...

 

À poil

by Pierre Perret

L´autre jour à la banque en retirant un peu d´osier
J´radiographiais une p´tite biche qui avait des ch´veux jusqu´aux miches
Y avait derrière nous deux vieilles autruches en tablier
Qui bavaient sur les hippies et la jeunesse d´aujourd´hui :
"On d´vrait leur couper les tifs, les passer à tabac"
Enrageaient-elles tout bas en tortillant leur cabas
C´est à c´moment-là que les gangsters sont arrivés
Et le tire-jus sur le pif d´un air vachard ils ont gueulé :

{Refrain:}
"A poil, tout le monde à poil!
Les petits les grands
Les bons les méchants!"
On a largué nos caleçons
Nos fanfreluches en nylon
Nos frocs en accordéon
Nos sandwiches au saucisson
Nos pistolets à bouchon
Et nos complexes bidon
Comme une bagnole qui perd ses boulons

Depuis qu´j´ai maté le directeur d´ma banque à poil
Je comprends avec tristesse que mon argent l´intéresse
Les autruches qui dégrafaient leurs redresseurs de torts
Et qui aimaient pas la jeunesse, à mon avis elles avaient tort!
Les joyeux malfrats quand ils eurent fini d´vendanger
Nous dirent un gentil au r´voir d´un coup d´matraque sur la poire
Sans avoir pigé, on s´est r´trouvé tout rhabillés
A l´hôpital du quartier où un toubib s´est écrié :

{au Refrain}

Y a des jours maudits vaut mieux faire comme le pâtissier
Qui s´les roule dans la farine sans s´occuper d´la gamine
Je méditais ça, lorsque je reçus un faire-part
C´était mon ami Gaspard qui avait dévissé son billard
Le cimetière était bourré de corbillards à fleurs
Et nos voisins craignaient fort qu´on ne mélangeât nos morts
Quand soudain on entendit ce cri repris en cœur
Par des nudistes en pleurs qui venaient enterrer un des leurs :

{Refrain:}
"A poil, tout le monde à poil!
Les petits les grands
Les bons les méchants!"
On a largué nos caleçons
Nos fanfreluches en nylon
Nos frocs en accordéon
Nos sandwiches au saucisson
C´était vraiment du folklore
De voir la tête des croque-morts
Qui pour une fois sincèrement
Faisaient une gueule d´enterrement
Vous auriez vu mon patron
Et mon avocat marron
Et mon pompiste mormon
La caissière du Gaumont
Le type qui vend du saumon
Et le mec des contributions

22/01/2014

Bon bin bonne année

AYE SI TU M'AVAIS VU SENIOR
Paroles et musique: Pierre Perret



Quand j'étais gosse je créchais rue Mouffetard
C'était vieux sans espoir ça sentait le suppositoire
Dans ma vieille chambre y avait de vieux cafards
Un vieux chien un vieux chat et un vieux rat dans le vieux placard
J'allais dans une vieille école
Un vieux professeur nous donnait de vieilles leçons
Quand j'attrapais des heures de vieilles colles
Mon vieux père me filait au retour
Quelques vieux gnons

Aye si tu m'avais vu senior
J'étais pas grand j'étais pas fort
J'étais pas encore plein aux as
Avec six femmes à Caracas

On était tristes affamés tristement
Onze lardons quel naufrage ma mère chialait dans le potage
Y a que le grand-père qui se poilait tout le temps
Il planquait des pétards sous le pétrousquin de la mère-grand
Au milieu d'une telle débine
Je m'amusais régulièrement tous les matins
Au mécano avec ma cousine
Qui voulait visser son nombril avec le mien

Aye si tu m'avais vu senior
J'étais pas grand j'étais pas fort
Je demandais encore pardon
Chaque fois qu'on me traitait de..
Puis vint la chance j'entrai dans un bureau
Je réchauffai ma gamelle près de celle du chef du personnel
L'amour lui-même plaça sur mon chemin
Ma fiancée miches de serin qui avait l'oeil gauche tellement câlin
Cette beauté s'appelait Élise
Et elle savait parler latin comme un seul homme
Chaque fois que j'y cloquais la bise
Elle disait arretum cochon tu m'excitum

Aye si tu m'avais vu senior
J'étais pas grand j'étais pas fort
J'avais peur des grands de ce monde
On m'appelait pas encore James Bond

23:40 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

21/06/2013

Allo Olga ? non mais allo !

Allo, Olga ?
Ma p'tite bonne femme, mon radada
Mais t'es revenue du Nebraska ? Youpie ! 

Ma p'tite bonne femme je dois bien te dire
Que t'aurais jamais dû partir
J'sais que c'était important pour toi
De revoir tes vieux au Nebraska
Mais quand j'ai vu se tailler l'avion
Y m'est venu comme un coup de bourdon
Et moi qui supporte pas l'alcool
J'ai picolé un peu trop de gnôle

J'ai été voir Dédé-la-Seringue
Il est taulier dans un p'tit zinc
Et pour se rebecqueter le moral
On a séché quelques guindals
Puis comme y avait deux trois moukères
On s'est farci un strip-poker
Je me suis retrouvé nu comme un genou
Et je suis revenu à poil chez nous

 Je suis rentré complètement noir
J'ai mis le clébard dans la baignoire
J'ai sursauté quelqu'un hurlait
C'était ta frangine qui se lavait
Et comme elle se lave qu'une fois par an
C'était son jour précisément
J'y ai fait passer le gros savon vert
Elle m'a demandé à quoi qu'ça sert

J'ouvrais la bouche pour y expliquer
Mais j'ai jamais pu la refermer
Elle te m'a coincé les labiales
Pour me dégivrer les amygdales
On s'est ramoné le vestibule
Elle a un frelon dans le module
Elle m'a fait le pissenlit bulgare
Et la brouette de Zanzibar

Tu sais que ta sœur est très gamine
Pendue au lustre de la cuisine
Elle a voulu que j'y fasse Tarzan
Quand y rencontre les éléphants
Pis y'a le René qui s'est amené
L'en avait un p'tit coup dans le nez
Tu vas voir tu vas te fendre la frite
Attends que je te raconte la suite

V'là le René qui se prend à chialer
Qui dit les mecs je vais me flinguer
Y'a ma bergère qu'est à l'hosto
Y me l'on embarquée les salauds
Y z'y ont fait sauter de la vitrine
Tout son matériel de camping
Une gosse comme ça qu'est si gentille
Qu'est montée sur roulement à billes 

Nous ça nous a foutu le cafard
On a tiré des coups de pétard
Y'a une gonzesse qui est venue sonner
René voulait se la poinçonner
C'était la gerce au mec d'en dessous
Qui venait voir si on était saoul
On y a fait le coup du débardeur
Une fois à l'huile une fois au beurre

On a voulu faire cuire le chien
Mais on n'avait plus assez faim
On a torturé la concierge
Pour qu'elle avoue qu'elle était vierge
Pis on a dansé le tamouré
Pis les flics nous ont embarqués
À présent tu comprends pourquoi
Que tu m'appelles au commissariat

Allo, Olga ?
Ma p'tite bonne femme, mon radada
Mais… Mais tu repars au Nebraska ? Youpie ! Youpie !

The great Pierre Perret

 

11:51 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

20/03/2011

La relegation

 

Am                         G                            E

On a mal commencè la saison

Am                        G                            Em7

On assure pas à la maison

F                             G                            E

Y’a des blessures, y’a des cartons

Am                         G                            E

Je vois qu’ça sent la relegation

Refrain
F                             G
C’est pas fini
F                             G
au jour d’aujourd’hui
F                             G
Tant qu’y a d’espoir
E
Faut y croire


Pour remonter dans ton classement
Je prends les journées une par une
j’m’entraine à soigner mes lacunes
j’suis vigilant en déplacement


Ref :
C’est pas fini
au jour d’aujourd’hui
Suffit d’une bonne série
comme j’dis

Evitons une nouvelle division
j’en appelle à la remobilisation
j’veux pas qu’tout change au mercato
en attendant je fais le gros dos

 

Ref :
C’est pas fini
au jour d’aujourd’hui
quand ça va pas
ça veut pas

 

Ref :
C’est pas fini
au jour d’aujourd’hui
j’ai envie d’dire
j’vais pas sourire

 



G Firmin -

04/08/2006

T'AS PAS, T'AS PAS TOUT DIT

Paroles et musique de Boby Lapointe

 

 

                     Sol7

Do     Di da di dou dan ding dang dang

           Do

Di da di dou dan ding dang dang

                          Sol7

Do    Di da di dou dan ding dang dang

                       Do

Di da di dou dan dang dang.

  

            Do                                     Sol7

R - T'as pas, t'as pas, t'as pas tout dit

                                     Do

T'as pas tout dit à ta Doudou

                                              Sol7

T'as des doutes et t'y dis pas tout

                                                   Do

Et qui c'est qui l'a dans l'dos

Toi !

T'as pas, t'as pas, t'as pas tout dit

T'as pas tout dit à ta Doudou

T'as des doutes et t'y dit pas tout

Et c'est toi qui l'a dans l'dos

Han !

 

        Do                                          Sol7

1 - T'y as dit : "J'bouff' rien que du caviar

                                                                    Do

C'est des petits oeufs, j'les mange à la coque

                                                 Sol7

Je les fous en l'air quand ils sont trop noirs

                                 Do

Et j'en achète d'autres."

                                       Sol7

Mais si t'avais été moins vantard

                                                                 Do

T'aurais dit : "Je bouff' que des pommes de terre

                                 Sol7

Et le soir s'il fait du vent tard

                                      Do

Je prends un bol d'air."

Han !

 2 - T'y as dit : " Mon papa l'est riche
Il a des dents d'or, il met des cravates
Ma maman met des plum's d'Autriche
Et s'épile les pattes ! "
Mais si t'avais été plus modeste
T'aurais dit qu'ta mère est modiste
Et que ton papa l'empeste
Parc'qu'il est lampiste.
Han !

 

 

3 - T' y a dit : "J'ai une maison
Tapissée partout mêm' dans les toilettes
Avec la télévision
Montée sur roulettes."
Ben si t'avais été plus honnête
Sans dire des sornettes sur ta maisonnette
Elle aurait sonné ta sonnette
Pour t'offrir son aide.
Han !

 

 

- T' y a dit : "J'ai une maisonTapissée
partout mêm' dans les toilettes
Avec la télévision
Montée sur roulettes.
"Ben si t'avais été plus honnête
Sans dire des sornettes sur ta maisonnette
Elle aurait sonné ta sonnette
Pour t'offrir son aide.
Han !

Di da di dou dan ding dang dang

Di da di dou dan ding dang dang

Di da di dou dan ding dang dang

Di da di dou dan dang dang.

 

 

oui, c'est vrai mais dorénavant ce sera aussi comme ça !

 

 

Et alors ?

 

4.8.06 20:17

11/11/2005

stade nasale

 

"J'ai oublié bon bouchoir, je ne beux blus barler, j'ai du bal à b'exbrimer"
Les charlots

 

 

 

11.11.05 00:52

19/09/2005

Tout le monde va à la mer

Je l'avais lu dans le JDD, ou Libé sans trop y croire mais je l'ai écouté ce matin sur France inter, les "Little rabbit", groupe Nantais, ont bien repris "la mer" de ce merveilleux et grandiose groupe "The Jazz butcher". Alors merci, merci pour les royalties que va pouvoir toucher Pat Fish, merci pour les nouvelles générations et tous ceux  qui vont découvrir "The jazz Butcher" et merci pour ce bon moment passé à écouter cette belle chanson si chère à mon coeur. Merci "Little rabbit" et je vais de ce pas écouter le reste de l'album de ce groupe qui a si bon goût.

A part ça l'allemagne est divisé en deux, ça leur rappellera le bon temps comme à moi grâce aux "little rabbit" !

 

 

 

 

19.9.05 14:03

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu