Avertir le modérateur

29/11/2011

Trouver du boulot 4 - la lettre de candidature

Comme vous n’avez aucun piston au sein de cette délicieuse petite banque privée qui se situe juste en dessous de chez vous, vous voila obligé d’envoyer une lettre et un CV.

Putain, merde !

Une lettre et un CV !!

 Vous êtes dans la merde et ce n’est certainement pas le moment de démarrer une session d’introspection fractionné, et d’en profiter pour picoler comme un soudard.

Je vous propose plutôt de suivre, pour préparer votre courrier, le célèbre plan de lettre de candidature de Billy Cotorep, plus communément appelé « The very famous application letter of Billy Cotorep ».

Cette lettre établie les bases et pose les jalons (oui ça veut dire la même chose ! Je le sais !) de toute bonne candidature spontanée. La lettre de Bobby a été adoptée par les plus grosses sociétés de placement d’esclaves comme le plan étalon de la candidature spontanée, Monster.com, lui-même, verse 12 000 euros par an à Billy Cotorep pour pouvoir exploiter ce plan infaillible. Je le sais, c’est Billy lui-même qui me l’a dit. Il se trouve que nous allons au bar au même endroit. La vie est bien faîte parfois.

Observons donc le plan parfait pour une lettre de candidature, de Billy Cotorep. Pour votre culture, apprenez que ce plan a été rédigé pour un  poste d’administrateur de grand compte bancaire.  

Bcotorep motivation 2.jpg

Si Billy Cotorep n’a pas été embauché, sa lettre  développe, pourtant, le plan idéal d’une bonne candidature spontanée. Hélas, Billy a utilisé ses « propres » mots et ne s’est même pas foulé pour aller chercher un modèle sur internet. Vous qui êtes, je l’espère, plus intelligent mais avez aussi peu de vocabulaire, n’hésitez pas, pompez sur les autres !

Adaptez ce plan à vos arguments selon le poste désiré. N’hésitez pas à déblatérer conneries sur conneries. Surtout si vous cherchez dans le marketing. Laissez reposer, relisez le lendemain matin, supprimez, corrigez, allez faire votre CV et à la fin,  écrivez tout ça bien proprement sur une feuille propre et blanche, sans petit cœur et autres Hello Kitty, a part si vous cherchez dans la pub et que votre êtes le fils des motoculteurs Boulard, un gros client. Mais dans ce cas, que foutez vous encore ici ?

 

job05.jpg


Retrouvez tous les conseils pour trouver du boulot, à gauche dans la rubrique "trouver du boulot", dingue non ?


03/11/2011

Trouver du boulot 3.1, the ultimate solution

3- 1- The Ultimate solution

Vous voilà seul, désespéré, au milieu de la cuisine, comme la veille, ne sachant toujours pas quoi foutre,  avec une gueule de bois carabinée et une furieuse envie de démarrer une introspection fractionnée.

Patientez, je vous propose de vous familiariser avec le principe  de Stourbenschlaffen et son triangle de la vie… tranquillos

triangle01.jpg

 

La théorie de Stourbenschlaffen repose sur ce principe : apprécier et même admirer le produit d’une entreprise est un facteur important à l’embauche et au bien être du travailleur. Le produit placé au centre de la relation permet la continuité de la codalité pyramidale (dans ta gueule !). Le salarié, l’entreprise et le radiateur s’inter-intègre et finalement s’autorelationne (dans ta face !).

Rappelons que Stourbenschlaffen a travaillé 42 ans dans une brasserie de bière et qu’il sait donc de quoi il parle. Quand il arrive à parler.

Puisque vous voilà coincé dans la cuisine sans piston ni connaissance, et toujours sans boulot. Autant essayer de vous rapprocher  des éléments non humains que vous appréciez.

Réjouissez-vous, il est revenu le temps de l’introspection fractionné que vous commencez à connaître. Pour cet exercice, vous pourrez vous aider du premier exercice  que vous aurez pris garde de conserver et de protéger des éclaboussures diverses, comme tout résultat d’introspection doit l’être.

Un après midi, au calme, assis à une table, l’exercice n°1, une feuille blanche, 2 colonnes. A gauche des choses, des trucs, des marques, tout plein de machin que vous aimez bien, pour lequel vous pourriez avoir du respect. Pensez aux éléments qui vous permettent de faire les conneries  que vous avez mis dans la liste de ce que vous aimez faire. A droite en face des trucs bidules de gauche, notez  ce que  vous pourriez  bien foutre pour ce truc, le vendre, le fabriquer, le traiter, l’améliorer,  le faire, le récupérer,  le réparer… Dans les 2 colonnes, voyez large, pas de limite. Profitez pleinement de l’introspection fractionné, ouvrez votre « chakra » et pourquoi  pas à l’aide d’une bonne bière comme dirait ce bon Stourbenschlaffen

2 possibilités

A – vous êtes total open et vous aimez plein de truc, vous avez rempli 18 pages, noté 139 boulots possible dont  15 en face d’  « argent » et 2 en face de « la 1ere clope du jour ». Votre amour de la bagnole (quelle tache !) vous ouvre des perspectives qui vont  de laveur de vitre aux portes de Paris,  à pilote de F1. Pour vous , qui aimez lire au cabinet, un poste au ministère des affaires sociales est une excellente idée, il suffit même de passer un concours !

Cette session d’introspection est donc un succès et vous avez face à vous une multitude d’idées  qu’il va falloir maintenant exploiter. Le plus dur commence. Je suis tellement fier de vous. J’en pleure.

B- Vous n’aimez rien ou si peu. Vous faites chier ! Vous aimez picoler ? Pourtant on dirait…C’est à peine si vous avez écrit Julien Lepers dans la colonne « j’aime ».

Vous ne savez donc toujours pas quoi foutre ni ou.  Votre mauvaise volonté n’augure rien de bon. Reprenez tous les exercices du début et démerdez-vous.

job04.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu