Avertir le modérateur

02/01/2006

Suivez mon regard

A vous, les politiciens véreux ou pas, bouffés par l’arrivisme et la soif de pouvoir, aveugles des réalités et éblouis par les sondages, imbus au point de croire qu’une nation, un département, une ville… a besoin d'eux, à l’écoute de rien et avides de tout, cachés derrière un couvre feu d’un autre siècle et une connerie toujours plus actuelle.

A vous, les grands patrons et leur armée d’adorateurs et gestapistes du grand capital, gavés d’argent jusqu’aux gencives de leur 15ème descendance, s’arc boutant sur leur position comme une vieille hyène sur une charogne, prônant et décidant à tout va et sans vergogne le malheur, la détresse pour le bienfait de leur compte bancaire.

A vous les comiques de services, perdus par l’argent et la gloire qui n’avaient plus de drôle que votre incapacité à analyser votre société et à pérorer au milieu de vos amitiés élitistes.

A vous, chefaillons de mes couilles, au sérieux et à l’incompétence tragique. Assis sur son pouvoir pour dire de qui de quoi, empalé par sa connerie pour dire l’inverse et le reste.

A vous publicitaires débilitant a l’opportunisme mercantile ; à la verve dégoulinante de salmigondis changeant et aberrant.

A vous les petits collabos de bureau, obéissant, manœuvrant, ourdissant, dénonçant et tout ça petitement.

A vous les incompréhensifs, les surs de soi, les je sais ce que je dis,

Pour 2006, je vous souhaite ça :

 

OUILLE.jpg

 

Pour les autres, je ne souhaite que des choses biens, enfin, faut voir. Envoyez vos dossiers....

05/12/2005

le fou du labo 4

Comme les assureurs de compagnie aérienne, je connais la loi des séries. Chaque journée de travail n’est plus qu’un crash aérien ou je découvre moult plaies, bosses, sanguinolages et maladie graves. J’ai un problème de moteur, ça vient du carburant, je ne bosse qu’avec l’industrie médicale ! 

Insidieusement, ils se sont insérés. 

Au début, tout allait bien. Des beaux hôtels, weekend au soleil, sympo sur la migraine, tranquille, ça va. Puis rapidement, tout est allé de mal en pis. De la migraine, on est passé à la dépression, vite le parkinson un petit tour par l’épilepsie, une cuillérée d’Alzheimer pour faire passer le tout saupoudré de schizophrénie et au four ! Paf.

 A ce moment de l’action, j’étais déjà tout prés de courir vers l’hôpital psychiatrique le plus proche car bien naturellement je possédais tous les symptômes et bien d’autres encore des réjouissances suscitées.

Ils ont décidé que j’étais prêt. La chirurgie m’attendait.

Le premier jour de proctologie avait juste sonné le glas de la rencontre d’un piment et de mon estomac mais le deuxième a définitivement bouleversé ma vision du corps humain.

A mon réveil, après 5 minutes dans les vapes, suite à une photo médicale encore plus sympathique que les autres, je me réjouis du programme qui m’attendait, de l’herpès, du stomacal, des fistules et tout un tas de mots incompréhensibles qui regorgent de joies, d’allégresses et de bonheurs.

 

 Chère papa Noël

Pour Noël, je voudrais des contrats de boulots avec les cadres de fenêtre Bellox, les poutres aluminium Tabrolax  ou même le matériel de jardin Placazur.

J’ai été bien sage toute l’année, je suis un peu arrivé en retard mais je n’ai insulté ni frappé aucun client. J’ai toujours répondu « oui, c’est possible » et « bien-sur avec plaisir » aux demandes les plus farfelues et je n’ai jamais, non jamais, moqué un médecin au pantalon trop court venu au séminaire avec sa maitresse à la jupe trop courte.

Père noël je trouve que tu fais un boulot super, surtout si tu me trouves autres choses que ces ragouts médicaux  pour gagner ma vie avant que je ne me transforme en cas de labo.

PS : pour Pâques, tu devrais faire une coloproctoscopie, on y découvre des trucs vraiment sympathique (tes rennes aussi…)

 

" Ils sont propres vos ustensiles ?"
Guillaume Depardieu – Ma médecine dure

 

 

 

5.12.05 02:00

22/11/2005

Apnée juvénile

Longtemps, j'ai croisé Charly Schlingo, sans jamais oser l'aborder. J'habitais son quartier et je le voyais boitiller entre deux bars. A l'époque, je ne savais pas qu'il avait eu la polio enfant d'ou mon doute sur la personne, "il boite ? Comment se peut-il qu'il dessine ?". J'avais entendu, par Wasterlain (à une dédicace, pas au presbytère !) qu'il dédicaçait toujours une bonne bière de bon coeur si on la lui offrait. J'aurai pu.

 J'aurai pu aller vers lui dans un de ces bars ou je le voyais, lui dire tout simplement "Monsieur Schlingo j'aime beaucoup ce que vous faites, merci pour ces heures de bonheur passé à vous lire", il m'aurait répondu "payes ta bière !", on aurait trinqué, je serai reparti virevoltant ? Je serai resté biberonnant ? Bon et après...

Après je marche, tôt le matin, encore effondré par ma boulette de la veille, une plaie béante, comme l'âne Trotro* (namedroping de fou !) mal réveillé. Je pars, chien échaudé se suce la bite, je suis en avance, mon corps réclame un café et mon cul une chaise, je contente tout le monde. Je me pose, je suis bien (ronfl ronfl).

Après deux cafés, qui je ne vois pas ? En face de moi ! Tout beau, tout mignon, tout seul !

Sebastien Loeb.

Alors j'ai fermé les yeux et j'ai vu défilé toute mon aventure avec Charly Schlingo, le jour ou je l'avais croisé sans l'aborder, le jour ou on ne s'était pas parlé, le matin ou je ne l'ai vu qu'en sortant, le soir ou il sortait quand j'arrivais, tous ces souvenirs fabuleux

J'ai pris mon temps et je suis allé serrer la main à un double champion du monde. Bbrrrrrrr, c'est pas pareil, j'ai reçu une décharge, ça m'a effacé la vision de Villepin en short sur la plage. J'étais reparti, j'étais de nouveau ce félin aux aguets qui ce fait l'autre aux abois. Je reparti tout virevoltant. et après ...

Après je rentre, patati patata et qui je ne vois pas en face de moi ?  Tout beau, tout mignon, tout pas seul !

Robert Plant.

J'ai fermé les yeux, j'ai réentendu, je les ai rouvert, le son était trop fort, j'étais plus habitué. J'ai bégubllateparbaragoui, j'ai été minable (aïï) mais soft (ouf !), je lui ai même fait le coup du téléphone photo (trop fier). Mes yeux brillaient, le monde était beau, j'étais heureux.

De retour du pays des nuages, congrés de proctologie (ça ne s'invente pas) et qu'est ce que je vois pas en face de moi, 4 mètres sur 3,  Tout beau, tout mignon, tout seul !

Un véritable trou de balle

 

Rien, aucune réaction. A force d'en voir

07/11/2005

Rats de laboratoires

"La dépression n'est pas une état d'âme, c'est une maladie, Cela se soigne." me disais-je en admirant une assemblée de médecins débonnaires (ou ceux de Sophie Marceau), en goguette à la capitale. 

 Médecin, voila un métier qui a de la classe ! "Oui docteur", "merci docteur", "bien docteur", c'est tout de même autre chose que "passe moi la clef de douze" ou "dégage, c'est ma place"!

7 années d'étude, 12 avec les redoublements (dus à votre incroyable résistance aux cure de désintoxications médicamenteuse) et vous voila grand manitou des grands sachem.

Déshabillez-vous ...enlevez tout ! installez vous là, comme ça...Oui, je sais, c'est un touché rectal...Alors comme ça, vous êtes le directeur Financier des banques Poulard & Poulard...Oups, désolé, mon poing a glissé !...

Je rêve encore, mais tel est le triste quotidien du médecin, tâter, écouter, tâter, écouter des gros, des petits, des grandes, des moches, des tristes, des mourants, des survivants et des vieux, des vieux, des vieux...

Est ce que "le voyage au bout de la nuit" aurait été écrit si les laboratoires Moutax avaient emmené Celine en week-end à Barcelone, Ibiza ou Venise pour lui présenter "Plytox 3mg, dites adieu à vos furoncles !", est ce que les banlieues seraient plus calme si on y distribuait "Proczil 300, faites du torrent, un fleuve tranquille", est ce que les politiques y verraient plus clair avec "lipardiac, et votre coeur redémarre" et le grand capitalisme, si on lui foutait une dose de "Stopzheimer, et vous partagez à nouveau", il irait pas mieux ? Et Camille, elle n’en a pas marre que sa chanson soit servie à toutes les réunions des laboratoires d'anti-douleurs ? (Camille ! tes droits d'auteurs !!)

Et les directeurs financiers, ils n’en ont pas marre d'avoir un poing dans le cul depuis le milieu de cette note ?!

- Non, c'est juste, si vous pouviez me passer ma calculatrice ?!

 

 

7.11.05 22:07

15/09/2005

Le vide rêvé désenchanté

J'ai comme un gros vide qui s'est installé. Depuis que je suis de droite (le 1er septembre !), c'est comme si je m'étais  vidé de toute révolte. Les riches de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvres, les classes moyennes maintenues la tête hors de l'eau avec des ristournes de 3 euros sur les impôts, l'exploitation et le mépris de l'humain, des animaux (sauf Mesmer, mon Labrador) de la nature pour des poignées de dollars, tout cela est normale car maintenant je le sais, heu... je le crois, c'est ainsi que le seigneur l'a voulue (et oui, en plus d'être de droite, je suis devenue un peu catho, bien obligé) .

Dorénavant je promène ma tronche de content de lui avec l'assurance de celui qui ne doute plus. Maintenant tout est clair, c'est comme ça et on y peut rien. Les ornières ont du bon, je ne me rends même pas compte que tous mes amis me lâchent, sales gauchistes ! Les enfants chez les jésuites, leur mère à la cuisine et ma face de raie pour contempler tout ça.

Combien de temps vais-je tenir ?

Pour me changer les idées, j'aide mes amis les labos à vendre des pilules, se faire de l'argent sur le dos de la sécu est la plus grande idée de gauche que je connaisse, consommez, on vous rembourse ! Mais à la fin c'est toujours vous qui payez, pas étonnant qu'on soit les champions des anti- dépresseurs. La France vieilli ? Formidable on va fourguer des médocs à s'en faire péter le chiffre ! Papy bégaie c'est Alzheimer, Mamy tremblote c'est le parkinson, si tata veut bien nous faire une dépression et tonton du cholestérol, il y aura 30 euros de primes à tous les visiteurs médicaux ! Enfin, à  ceux qui auront bien atteint leur objectif de 16 000 visites annuelles (indexé sur le kilométrage bien sur !).

 

 Je vous l’ai dit, c'est normal, c'est comme ça....

 

 - Hé tata, passes voir ton Lexo, je me sens limite

- Dis donc, fais pas ton Dantec !

- Oh non, pas Dantec ! AAAAAAAAAArgh !

 

15.9.05 22:05

10/09/2005

Une reprise de voleur

Comme dirait un ministre des finances ou un vendeur de BMW, la reprise a du bon. Et pour bien reprendre, rien ne vaut un bon laboratoire pharmaceutique, comme dirait un cycliste pro.

Quand tout part en couille, quand tout se casse la gueule, gardez toujours un labo, une banque et un industriel du luxe comme client. En plein coeur de la crise, vous voguerez tranquillement de budget en budget alors que les autres s'écharperons comme des bêtes. Si en plus vous êtes le neveu du directeur de com' d'un grand groupe pétrolier alors c'est youpi la vie ! Ce n'est pas mon cas alors ne venez pas me taper du pognon !

La crise, le prix du pétrole, la louisianne, l'Irak, la cote d'Ivoire, les inondations...tout ça c'est terrible mais la vrai grande question, c'est : le dernier stone je le télécharge ou je l'achète ?


"Putain....J'en sais rien..."
G.W. Bush - "110 recettes de barbecue" ed. Limit"

 

 


10.9.05 17:42

10/04/2005

space mountain 2

c'est parti !!! Je sais plus du tout quoi mais c'est parti !!! toute cette histoire de blog, qu'il fallait dire quelque chose, toujours, tout le temps , et puis savoir quoi dire et puis savoir quoi écrire, et puis là.

 

 

Oui ! Je me fous de tout ! 

la mort du pape ? Je m'en fous !

le mariage de...Je m'en fous !

La mort de ..Je m'en fous !

Le réferendum...Je m'en fous !

Le film de ...Je m'en fous !

Les cuisses de ...Je m'en fous ! Je m'en fous ! Je m'en fous !

 

Mais c'est pas grave, ça va me passer. Comme me le disait mon gérionto-pédiatre, "c'est normal, vous êtes un enfant vieux, vous pouvez faire des blocages". 60 euros plus tard je lui disais merci.

Pourquoi j'ai pas continué médecine ? la gérionto-pédiatrie, c'est l'avenir !!

 

 

10.4.05 06:37

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu