Avertir le modérateur

12/12/2009

Et Paul et moi

 Paul (mon pote qui chante toujours  couscous  Saupiquet quand il est bourré) m’a chopé dans la rue. Je me promenai avec la petite en attendant de choper la grippe A ou du boulot, au choix, je suis ouvert aux 2. Paul n’en revient pas de ce qu’il vient de découvrir, il loue l’hiver et ses frimas comme De Villiers le seigneur ou Frêche la sainte connerie.

-         Suis moi, il faut absolument que tu viennes voir ça, c’est encore plus fort que le clip des jeunes de l’UMP, ça révolutionne tout, c’est de la boulversitude pure. Mais attention, c’est érotique. Viens avec moi, c’est gratuit et c’est  tout le temps.

Je montre à Paul la douce enfant qui m’accompagne et lui explique qu’il est hors de question que j’aille voir un truc de cul à la con en sa présence. Il faut donc trouver un moyen de m’en débarrasser.

-          Ne t’inquiète pas pour la petite, tout est prévue… Viens vite c’est une bonne heure…

Entre doute et excitation, je choisis le second et file le train à un Paul ravi et pressé. Nous filons vers une grosse pharmacie du centre

-          J’adore celle la, les sièges sont supers confortables.

-          Hum, mais encore Paul ?

Nous entrons, Paul est surexcité, la pharmacie est pleine. Il m’entraine s’assoir sur les bancs réservés aux personnes âgées, prés des  caisses et à coté des jeux d’enfant ou la gamine part immédiatement. La place parfaite, il est vrai mais…

-Paul, merde, peux tu me dire qu’es ce qu’on fout là, bordel, en plus t’as vu la queue ?

- N’en rajoute pas, sois patient, on ne peut tout de même pas tout avoir tout de suite. Oui j’ai vu la queue et c’est justement pour cela que ça va être formidable. Tu vois cette belle brune qui tousse,  cette jolie frisée emmitouflée dans son châle et cette grande blonde sur le retour un peu guindée qui toussote. Je me régale d’avance.

Paul me fait signe de me taire et d’ecouter, car une belle vendeuse de chaussure (que sais je) s’approche du guichet. Je lève un sourcil d’affliction et suis tout ouïe.

Cette brave dame semble avoir tous les symptômes d’un bon coup de froid et alors  que je m’apprête à parier sur un traitement de pastille de merde, Paul me pose la main sur la cuisse et réclame toute mon attention

- Et vous avez du mal à avaler ?

- oui, un peu.

- Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrgh, grogne Paul en pleine extase, je ne m’en lasse pas.

Les deux protagonistes de ce moment d’érotisme oral se retournent vers nous. Paul est avachie, les yeux mi clos et encore balbutiant. Je suis un peu plus présentable et leur fait un sourire gêné ainsi que le coup du mec qui s’occupe de son môme.

On s’est fait virer à la jolie frisée emmitouflée dans son châle .

Et vous avez du mal à avaler ?
Non mais j’ai mal au cul !
La France en 2009 – Livre d’histoire 1ere S – prog 2025

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu